Sensuelle et sans suite

« Sensuelle et sans suite »

Il y a des gens, tu sais pas trop pourquoi, ils te marquent. Il y a ceux que tu as dans la peau, ceux qui te marquent l’esprit, ceux qui te marquent le coeur … Lui, il a marqué ma sensibilité. Dans le bon comme le mauvais sens du terme d’ailleurs. Il a contribué à booster ma créativité, tout comme il a aussi fait ressortir mes démons. Plus qu’une personne, c’est une personnalité, à part entière.

Un véritable artiste, comme on en fait peu. Le talent coule dans ses veines. Je vais m’arrêter là, sinon il va véritablement rire en lisant l’article.

Quelques mots sur ce qu’il m’inspire ? « Requiem pour un c… » peut-être … « Intoxicated Man » immanquablement. Un univers un peu dark (non très dark en fait), un peu sanglant et torturé. Je peux difficilement dissocier l’artiste de l’homme, et l’homme de l’artiste. En parlant de l’un je parle forcément de l’autre. Alors soit, autant faire avec. Gainz, c’est quelqu’un qui touche quelque chose de profond et d’indicible avec son talent, que ce soit son crayon ou son appareil. Il est un véritable adepte de la parole sans mots. Un maître dans l’art de manier le langage inénarrable. 

J’aime l’idée d’aborder l’ensemble de mon blog sous plusieurs angles artistiques, voilà donc quelques croquis qu’il a fait à partir de certaines de mes photos. Bien d’autres, à partir de l’image de bien d’autres modèles, sont disponibles et visibles sur son compte.


Vous pouvez retrouver son travail sur Instragram : @sorry_angel_paint

[PHOTO] Rehab

 

Faut croire que je suis pas encore tombée assez bas parce que putain,
je creuse hein ! Je m’épate moi même pour cette vélocité à essayer de
m’enterrer vivante. – Humeur du jour, noirceur d’amour.

 

 

 

« They want to make me go to rehab
But I said, no no no
Yes I’ve been black, but I won’t back
You’ll know, know, know
I ain’t got the time, and if my daddy thinks I’m fine
They want to make me go to rehab 
But I won’t go, go go. »

 

Long time no see, je sais, j’ai été très très absente pendant les vacances … L’envie n’était pas là je l’admets, et j’avais aussi trop peu le temps de me lancer dans un article. Ben oui vous savez, les recherches d’appart, déménagement, dossier de candidature puis d’inscription en Master, puis recherches de stage et de travail … Bref j’ai encore beaucoup de pain sur la planche mais je crois que j’assure ! Et me revoilà donc tout va pour le mieux (presque, presque ok …). Enfin c’est fait, me voilà définitivement angevine, bien installée et avec une rentrée qui me booste un max ! Je sens que mon master va être revigorant. Je vais enfin avoir le sentiment d’avancer dans ma vie.
Ci-présentée une séance photo qui ne date pas d’hier, mais mauvaise que je suis, je n’avais pas encore pris la peine de la présenter. J’en suis fière pourtant, c’était bien fun, et c’est rare que j’apprécie à 100% le résultat sans n’avoir rien à redire. J’espère que le rendu vous satisfera autant qu’il a satisfait notre super équipe de mise en beauté/scène ! J’avais envie de faire une version chantée pour accompagner l’article, plutôt que de simplement copier les paroles … Shame on me, je n’ai pas pris le temps d’enregistrer, et dans mon nouveau chez moi je n’ai pas le matos. Je gère pas.
Si les pages vous intéressent les voici, vous pourrez voir leur travail.
Photographe : Pierre-Bernard Fourny alias PBF
Make-up Artist : Camille Pouillaude
Hairstylist : Clarisse Fuertes
Bodypainter : Gérald Canton alias Dgé Photos
 
J’ai eu droit aussi à une série de mails adorables et très enrichissants de la part de Julien, merci à toi pour avoir eu ce coeur de me partager ce que t’évoquaient mes écrits (et je ne doute pas qu’il y ait une suite). J’ai été très touchée, et je vous invite tous à faire de même si ce que vous lisez ou voyez ici vous inspire quelque chose. Je suis toujours ravie de vous lire, que ce soit pour écouter vos histoires ou vos avis. Pour rappel, vous trouverez l’adresse mail où me joindre dans l’onglet « Contact ».
– Xoxo

Mon boudoir enchanté

Voilà voilà, on y est.
Pendant un moment je me suis demandé ce que j’allais bien pouvoir faire comme premier article. Un large choix s’ouvrait à moi, finalement tellement large que POUF, syndrome de la page blanche. Ca commence bien … Mais restons optimistes !

J’ai choisi de partager une séance photo de style boudoir, c’est une ambiance que j’apprécie particulièrement, chargée à la fois de sensualité et d’innocence.

 » On s’arrange, on roule, on glose, on bienséance, mieux vaut de beaucoup se fier aux apparences, aux codes des corps, au langage de nos inconsciences. Muette étrangère, silencieuse bavarde, presque familière, intime plus je te regarde… Dans chacun de tes gestes un aveu, un secret dans chaque attitude, même la plus discrète ne peut mentir à tant de solitude!  «  

Tout était dit – Jean-Jacques Goldman

Pourquoi commencer par la catégorie photo alors que ce n’est pas le but premier de ce blog ? Tout simplement parce que c’est une de mes activités qui remonte à l’année de ma majorité – ça commence à dater, ça nous rajeunit pas tout ça … – et donc bien plus ancienne que mon intérêt pour la mode. Ok j’ai toujours été dépensière pour tout et rien, mais ça c’est une autre histoire, qui n’incluait pas encore le plaisir que je prends à m’habiller adroitement ou à coacher.
Sur cette série, je portait une robe Etam que je chéris particulièrement, pour ses petites touches de dentelle et pour son dos nu joliment fermé par deux boutons dorés. Elle est à la fois classe et classique, idéale pour s’habiller en soirée, et avec n’importe quoi ! Le soutien-gorge en dentelle est de chez Etam également. Après tout on ne change pas une équipe qui gagne !
Je tiens à insister sur la chambre d’hôte Au Gré du Hasard qui nous a accueillis pour cette séance, d’un charme inouï. Nadine Augereau, la propriétaire est une femme adorable et arrangeante, et qui a  (c’est le but après tout) beaucoup de goût en termes de décoration intérieure. J’ai craqué sur la chambre violette au style baroque, tout ce que j’aime ! Finalement, même le nom de la rue a du charme. Alors si vous chercher un bel endroit où loger aux alentours de Nantes, allez faire un tour chez elle vous y serez toujours bien accueillis.
Modèle : Yiliana Feti’a
Photographe : Paul-Edgard Vincent
Lieu : Au Gré du Hasard

N’hésitez pas à donner vos avis, X ou Y !
Xoxo – Love.