[MAKE UP] Essentials

Coucou mes petites poulettes !

Certaines d’entre vous étaient intéressées pour voir ma routine beauté, enfin du moins les produits que j’utilise au quotidien. Comme beaucoup d’entre vous j’en suis sûre, j’utilise une quantité de produit non négligeable (suffit de voir ma salle de bain, j’ai tellement de maquillage que les serviettes de bain sont rangées dans le salon …).
Bande 4

Lire la suite de « [MAKE UP] Essentials »

Booh.

Coucou la blogosphère !

Bon, les jours commencent à se compter sur les doigts d’une main, alors il est temps de se lancer dans l’inspi make-up d’Halloween. Alors vous serez sûrement plusieurs à penser : « Mais c’est pour les enfaaaants ! » Bah moi je m’en fiche, j’ai jamais eu envie de me priver d’une occasion de me déguiser, de rentrer dans un rôle absolument irréaliste et fantastique. Pour vous faire une confession d’ailleurs, je suis allée sonner aux portes de mes voisins jusqu’à l’âge de 13 ans je crois. Pas tant pour les bonbons, juste pour le plaisir de faire partager mon costume ! Après 13 ans, bah j’ai arrêté parce que j’ai été traumatisée qu’on me demande de chanter pour avoir mes bonbons. Pas que je n’aime pas chanter, mais la honte quand même. Prise de cours, j’étais là sur le pas de la porte, avec mon chapeau de sorcière et mon nez crochu plein de verrues, à chanter « une souris verte« . Oui oui, ridicule.
Pour autant, année après année, je continue à chercher les occasions d’enfiler un costume. Année après année, je tente de me perfectionner et de trouver de nouvelles idées. Cette année, peu d’investissement. En fait je cumule déjà depuis longtemps de petits accessoires bien utiles. Après avoir fait la sorcière, la poupée maléfique et je ne sais quoi d’autre, je me lance dans les vampires.
Quoi ? Vous voulez savoir les étapes de ce résultat ? Bien bien … J’accepte de vous divulguer mes secrets… Alors procédons dans l’ordre. Zoom

Le maquillage

Le teint.
Pour le coup j’ai de la chance. J’ai une peau tellement blanche naturellement que je me suis contentée de fond de teint. Mon fond de teint habituel j’entends, celui d’hiver, couvrant, mais adapté à ma carnation. Ce sera peut être plus problématique pour vous, plus long et plus salissant, d’utiliser les crèmes de maquillage blanches. J’avoue que pour moi c’est un avantage car j’ai juste à faire le visage et c’est bon, mais sinon il faut en plus maquiller le cou, les épaules … La barbe non ? Mais faut c’qu’il faut. Courage mes pensées vous accompagnent !
Les yeux.
Là encore une fois c’est simple, mais pas que pour moi. Vous verrez, pas besoin d’être un pro du pinceau. J’ai plongé mon pinceau dans une eyeshadow noire, et je l’ai épousseté un peu pour éviter l’effet placardé. J’ai commencé par appliquer du coin interne de l’oeil, en dégradant en cercle jusqu’aux sourcils et au niveau des cernes. Easy.
Sur le coin externe j’ai fait un smoky classique mais pas trop prononcé. Moins easy, les smoky c’est chaud je sais. Mais bon, on veut un effet walking dead donc peu importe si vous avez l’air d’avoir un peu un cocard, c’est un peu ce qu’on cherche après tout !
J’ai fignolé les détails avec un trait d’eye-liner, et un trait aussi sur la paupière inférieure que j’ai estompé. Rappelons quand même que les vampires sont censés incarner des êtres irrésistibles pour attirer leurs proies, donc ne pas oublier la féminité dans les détails. (Ma version du vampire s’inspire de la mise en beauté féminine, rendue bestiale par le festin).
Pour contraster un peu (les vampires ont le sang froid donc c’est absolument incohérent mais je trouve ça plus joli), j’ai appliqué du rouge au coin interne des yeux. Ma réserve de maquillage n’étant pas avec moi pour cette préparation, j’ai fait simple mais j’ai été agréablement étonnée. J’ai pris mon rouge à lèvres saignant, (pas de fini mat les filles !!) et j’ai tamponné.
Puis mascara bien entendu. TOUJOURS du mascara.
Pour les sourcils, j’ai pas hésité à utiliser du noir en ombre à paupières. Oui noir c’est foncé, mais c’est Halloween guys ! C’est bien si c’est forcé !
Alors, simple ou simple ?!
La bouche.
Je m’attendais à galérer mais finalement pas tant que ça. J’ai pris un khôl gras, et j’ai tracé le contour de la bouche. J’ai estompé progressivement vers l’intérieur de la bouche.
Puis au milieu, j’ai repris mon rouge à lèvres saignant et j’ai appliqué.
Bon le rouge a un peu effacé le khôl. La ligne était restée nette mais on ne voyait pas trop le dégradé. Donc j’ai repris mon eyeliner, qui peut aussi s’utiliser en ombre à paupière (Pour information c’est un Peggy Sage, que vous pouvez voir ici pour savoir comment il se présente, j’en raffole). Sec, et appliqué au pinceau fin biseauté, j’ai refait un dégradé par dessus le rouge.
Un peu de faux sang appliqué au doigt sous la lèvre inférieure et le tour est joué. Pour le jour J, je vais rajouter du gloss sur l’intérieur des lèvres pour ajouter un côté sang frais, ce que j’ai oublié de faire pour les photos.

Les cheveux

J’ai crêpé et j’ai mis des rajouts. Ca donne un effet bicolore que j’aime bien, mais c’est pas volontaire à la base. C’est juste que j’ai acheté mes rajouts avant de commencer mes couleurs. Moi j’ai des cheveux très fins et qui s’emmêlent vraiment difficilement. #tropdebrillance. C’est une sacré chance, mais pour crêper c’est une plaie. Alors ce que je fais c’est que je laque un peu avant, je crêpe progressivement avec un peigne du sommet du crâne vers les pointes. Et je re-laque.
Les rajouts apportent densité et longueur, et c’est pas un mal en ce qui me concerne. 

Les accessoires

J’ai une pléthore de robes de costume diverses et variées, et j’ai la chance d’en avoir une avec un superbe col comme vous pouvez le voir sur les photos. Dans les cheveux j’ai mis des araignées en plastique. Depuis que je suis petite, on décore l’entrée de la maison en totalité (toiles d’araignées, bougies, lanternes, etc etc etc.) J’ai donc récupéré ça dans les objets de décoration de table. Les dents viennent d’un magasin de déguisement. Je les avais achetées il y a longtemps et le rendu est top. Seulement je ne les mettais jamais parce que ça tient affreusement PAS. Forcément avec l’humidité de la cavité buccale aussi … Bref, pour les photos, la colle ayant disparu quelque part dans le grenier, je les ai fait tenir avec de la Patafix. Mais franchement ça a pas tenu 1h. Enfin, ça fait sensation en début de soirée quoi !
Bref y’a pas de secret, pour ce genre de choses il faut foncer aux magasins de farces et attrapes. Parce que ce sont ces détails qui font la différence de votre tenue.

 Alors qu’en dites-vous ? 
 N’hésitez pas à m’envoyer un petit mail avec une photo pour me montrer vos essais et préparations ! 

Xoxo – Love


[MINI HAUL] – Make Up Forever : La base.

Hello les petits Lotus ! 

Comme vous le savez peut-être, mes expériences de modèle chez Make Up Forever m’ont valu quelques bons d’achat à dépenser grassement dans leur boutique. Ca a traîné un peu, puisque j’étais obligée de me rendre à Paris pour faire mes achats. J’ai toujours eu du mal à choisir mes fonds de teint et il m’était nécessaire d’avoir les conseils de la professionnelle avant de porter mon choix sur les différents produits. Je dois avouer que je n’ai pas été déçue !
Voilà une petite partie de mon Big Haul. Je présente dans cet article les cosmétiques basiques de la mise en beauté.

Le fond de teint Water Blend

Une petite révolution… Quand je suis allée faire mes achats, l’été battait son plein, la canicule avait décidé de nous accorder la joie de sa présence dans notre quotidien. Je ne mets pas de fond de teint en été : je suis pas à l’aise, ça dégouline, j’en passe et des meilleures. Pourtant celui-là, il est tellement léger que ça passe crème. C’est une seconde peau, un rendu subtil et naturel.
Comme vous pouvez le voir sur la photo de gauche ci-dessous, j’ai des tâches de rousseur (dont je me passerais bien, mais on me dit que c’est mignon, alors soit) et des rougeurs qui montrent que ma peau a tendance à la couperose. –Glamour– Mais bon, il faut trouver un juste milieu pour cacher ces rougeurs disgracieuses, et laisser apparaître mes tâches de rousseur.
Donc : ni trop de couvrance, ni trop peu de couvrance. Nous v’là bien … J’commence à être dépitée, et à me dire qu’il va falloir faire un choix : ou laisser apparaître les rougeurs, ou cacher les tâches de rousseur. A ce dilemme Make Up Forever me répond « Pourquoi ?!« 
Enfin. Après des années à chercher le bon produit, j’obtiens une réponse qui s’adapte. Me voilà donc avec une seconde peau, fini le teint orangé, ou cadavérique, voire même jaune … Water Blend est la solution. Water Blend est le juste milieu.
Ce que nous dit la marque sur son produit :
Composée à 80% d’eau, ce fond de teint waterproof à la texture eau-gel unique glisse sur la peau pour une application visage et corps facile et un résultat étonnant de fraîcheur. Sa formule d’une légèreté inédite allie hydratation, confort et longue tenue. Le teint est lumineux, naturellement unifié.

La couleur que je porte est la Y225.
J’ai acheté un autre fond de teint qui me servira de fond de teint d’hiver, légèrement plus clair pour coller à ma peau qui aura débronzé (quoi ? Ce mot n’existe pas ?), et légèrement plus couvrant également pour cette période plus froide. Mais il est encore trop tôt pour vous le montrer !

La poudre compacte HD

Vous remarquerez l’absence de brillance sur la peau également. Et bien la poudre HD est étonnante, et dans le bon sens du terme. J’ai depuis mon plus jeune âge, beaucoup plus utilisé des poudres que des fonds de teint. Mais jamais je n’en ai trouvé une si parfaite. Elle s’adapte à toutes les carnations, d’où sa couleur blanche qui peut faire un peu peur de prime abord. Et par dessus le marché, elle a une excellente tenue. Quand elle m’a été appliquée en boutique, j’ai passé le reste de la journée en plein cagnard. Je suis sortie le soir, bref j’ai fait ma vie, sous une chaleur d’enfer. Tout le monde suait à grosses gouttes. (Les Parisiennes comprendront sûrement de quoi je parle : Paris sous 37° c’est invivable.) Quand je suis rentrée le soir, mon teint n’avait pas bougé. Aussi parfait qu’à ma sortie de la boutique. Gros Thumb Up pour ce produit !

Le mascara Smoky Extravagant

C’était pas un achat que j’avais prévu. Les mascara à vrai dire je n’y paie pas plus attention que ça. Je ne dis pas que je les aime tous non plus ! Mais je ne suis pas très difficile. J’ai des cils (enfin un minimum fournis quoi), relativement longs, relativement courbés, un équilibre qui me permet de pouvoir utiliser un peu n’importe quel mascara.
Alors pourquoi je l’ai acheté ? Ben tout simplement mon bon d’achat ne me permettait pas de payer un supplément si mon panier était légèrement plus cher (Oui, y’a des choses à revoir dans le système de gratifications de MUFE …). Alors on a fait ce qu’on pouvait pour combler les trous et que je n’envoie pas une petite partie de mon « salaire » à la poubelle.
Bah il n’empêche. Je le trouve très bien ce mascara ! Sa brosse est assez atypique, en forme de poire. Google dit qu’apparemment c’est une « brosse conique ». Enfin bon moi en tout cas je n’en avais jamais vu et je trouve son utilisation bien pratique. Rendu sans paquet et très naturel, j’adopte !  
Je n’ai pas spécialement parlé des autres produits, la bi-palette de sculpting je ne maitrise pas encore. Sinon à côté de ça j’ai acheté deux pinceaux : un à double embout pour travailler le teint, et un pinceau pour paupières. J’ai également craqué pour un rouge à lèvres very nude que j’ai déjà montré sur Instagram, J’en parlerai sûrement dans un prochain article.

    
        Mascara Smoky Extravagant                   –                   Fond de teint Water Blend Y225 
    
Sculpting Kit Teinte 1                          –                         Poudre compacte HD  

Et vous les filles, quels sont vos produits phare ?

– Xoxo





PS : petite parenthèse à ma petite Maman si elle passe par là. Ne t’inquiète pas, mon blog ne me fait pas négliger mes études ! Tu sais que je rédige rapidement, je ne « perds »que peu de temps !

Le modélisme chez Make Up For Ever

Coucou les petits lotus !

Il y a un peu moins d’un mois, je suis tombée sur un super bon plan : et là, d’un claquement de doigts, je suis devenue modèle pour la grande marque de maquillage Make Up For Ever. On s’est pas fichu de moi pour la maquilleuse, j’ai eu le droit de me faire maquiller (ok, peindre …) par la major de promo de la formation Make Up For Ever Paris, Fanny. La demoiselle a bien bien du talent, une excellente technique, et une très grande sympathie ! Enfin bref, c’était une expérience de malade !

Mais bon on va pas se mentir les gars, c’était un gros défi. Explication.

 Oui on ne vous la fait pas à l’envers hein ! Voilà, modèle bodypainting ça porte bien son nom, c’est sur le corps. J’avoue au départ c’était pas prévu que ce soit aussi dénudé mais bon, tant que j’étais partie … Bien entendu toute la base du corps a été faite en arrière boutique (parce que non mais oh, faut pas pousser mémé dans les orties non plus …), je suis arrivée dans le Sephora pour le Road Show uniquement pour les finitions !

Vous avez sous les yeux le résultat de 7h de maquillage, autant dire que j’étais nouée de partout à la fin. En plus, pas le droit de poser les mains sur les genoux sinon pu de peinture : autrement dit, tension totale pendant toute la journée. Concrètement, le projet était de lancer le nouveau mascara MUFE, Excessive Lash. La thématique du bodypainting était Punk (j’ai une crête même si ça ne se voit pas trop), et du coup Fanny a appliqué une trame de peinture noire effilée, pour rappeler la brosse d’un mascara.

Mon expérience

J’ai accepté de relever le défi pour deux choses. Déjà dans une optique d’acceptation de soi, après tout, ça reste de l’art, et mon corps n’était pas vraiment mon corps, mais ses formes étaient quand même mises à nu. Vous constaterez que je vous épargne le choc de la vue entière, je ne vous montre finalement que le buste ! Je suis pas spécialement pudique, après tout je suis aussi modèle photo, dont modèle nu. Mais entre une séance qui se passe entre 2 personnes (modèle et photographe), et une exposition de soi en live, en plein milieu d’un magasin très passant, y’a quand même un monde. Je faisais pas trop la maligne …
Ensuite, j’ai voulu faire cette expérience pour apprendre, de façon radicale je sais (mais avec moi rien n’est jamais très simple …), à me détacher du regard des autres. J’ai toujours été très sensible au regard des autres, avec deux conséquences à la clé : soit je m’empêche de vivre, soit je me culpabilise après coup. Et là j’en ai marre, ma vie m’appartient et il est temps de se bouger pour le revendiquer. Alors oui je l’ai dit, c’est une solution radicale, mais j’avais besoin d’un électrochoc.
J’ai finalement été agréablement surprise, car j’ai constaté que rares étaient les personnes qui jugeaient le projet de manière négative. Je m’attendais à entendre des insultes de personnes pas très malignes, et des critiques aussi. Après tout le corps reste encore aujourd’hui quelque chose de tabou, et tout le monde n’a pas une très grande ouverture d’esprit. Je conçois parfaitement que les clients aient pu être choqués de voir ça en public, dans un magasin, mais finalement je ne me suis confrontée qu’à de la surprise et à des compliments. D’ailleurs les plus beaux compliments venaient de la bouche de personnes pour lesquelles c’était assez inattendu. Finalement donc, mon défi de me confronter au regard des gens n’a pas vraiment abouti … Mais d’un autre côté il m’a redonné confiance en l’être humain !
Finalement je me suis fait maquiller pendant 7h, j’ai mis 1h30 dans mon bain pour tout enlever, mais ça valait le coup. C’était une belle expérience humaine au-delà du reste. Je vais peut-être ici, contrairement au jour J, être confrontée à des critiques. Mais dans ce cas avant de les formuler, ne négligez pas le fait qu’il m’ait fallu beaucoup de courage pour oser le faire, et que maintenant que c’est fait, j’en suis fière. Après, chacun son avis et soyez libre d’exprimer le vôtre !

Xoxo – Love