[MAKE UP] Essentials

Coucou mes petites poulettes !

Certaines d’entre vous étaient intéressées pour voir ma routine beauté, enfin du moins les produits que j’utilise au quotidien. Comme beaucoup d’entre vous j’en suis sûre, j’utilise une quantité de produit non négligeable (suffit de voir ma salle de bain, j’ai tellement de maquillage que les serviettes de bain sont rangées dans le salon …).
Bande 4

 

Je cumule depuis mon adolescence, donc ça fait bien une bonne dizaine d’années maintenant que j’entasse tout ça dans toutes les trousses et vanity possibles. Ca me fait toujours bien rire d’ailleurs de retomber sur mes eye-liners turquoises à paillettes, ou encore sur mes ombres à paupières à effets spéciaux de chez Agnès B. (que j’adore au passage, mais depuis qu’ils ont arrêté la vente par correspondance je n’en prends plus).
Donc certains des produits que je vous présente là sont des produits phare que j’utilise depuis très longtemps, d’autres sont des chouchous depuis moins longtemps, certains encore ne seront que de passage parce que j’aime bien tester tout un tas de trucs, au gré de mes envies, de mes folies et aussi (on ne va pas se le cacher), de ma bourse. Mais peu importe hier, peu importe demain, aujourd’hui ce sont ceux-là que j’applique.

 

 Bande 3

Le fond de teint : Le Water Blend de chez Make-Up Forever

Peau claire : teinte Y225          
Ce fond de teint, j’en ai déjà parlé dans un article précédent, dans lequel je brossais les différents articles que j’ai achetés cet été à Make Up Forever à Paris (il est visible ici si vous l’avez loupé). Mais bon comme je suis trop gentille avec vous je vais quand même vous redire ce qui me plait dedans ! Pour les détails, les photos before/after et pour consulter mon avis sur le mascara et la poudre transparente, je vous invite par contre à lire l’article MUFE.
Donc ce fond de teint est essentiellement fait à base d’eau, ce qui permet une application rapide et efficace, moi qui suis une « adepte » des démarcations, aucune chance de faire ce genre de maladresses avec le Water Blend. C’est un fond de teint peu couvrant, idéal quand on a déjà une jolie peau qui n’a besoin que d’être un peu unifiée (oui je m’envoie des fleurs toute seule, sinon qui le ferait ? Ha !). J’ai des tâches de rousseurs, donc j’aime bien que ma peau ne soit pas trop dénaturée quand je la travaille.
Au-delà de ça, ce que ce fond de teint a d’agréable, c’est qu’il peut se porter à n’importe quelle saison. Je l’ai porté à Paris en pleine canicule cet été, je le porte encore en plein hiver, il s’adapte à tout. Après j’ai une peau qui bronze très peu donc je n’ai pas trop le souci du changement de teinte entre deux saisons … Mais bref, ce fond de teint est un vrai coup de coeur.
Bande 3

Le blush : Double colour Baked blush de chez Kiko

02 Harmonious Bisque                                    
 
Je mets très rarement du blush. J’ai la peau très fine à la limite du transparent, donc en général tous les afflux sanguins, même minimes, se voient direct. Je sais que vous voyez très bien ce que je veux dire : virer rouge pivoine c’est mon quotidien. Alors en rajouter une couche ? Non merci très peu pour moi … MAIS, en hiver, avec ce manque de soleil, le fait qu’on reste plutôt chez soi à cocooner sous un plaid tout doux plutôt que d’aller battre la campagne (sens propre s’il vous plaît, pas figuré, je ne suis pas une procrastinatrice voyons), bah on a une tête de mort. Ok, moi j’ai une tête de mort …
Finalement, un petit blush pour réhausser tout ça et donner un peu bonne mine, c’est pas si mal au final ! Mais faudra quand même pas trop compter dessus cet été je pense. A moins que j’aie vraiment profondément changé mes habitudes teint.
J’ai craqué pour cette couleur, qui tire sur le vieux rose. En fait j’ai un autre blush Bourgeois Paris que j’ai acheté il y a des années de ça, c’est mon seul et unique, mais c’est un vieux rose également, et je trouve que c’est la couleur qui va le mieux à ma carnation. Un pêche léger c’est sympa aussi, mais faut vraiment y aller mollo dessus alors.
Le packaging est trop rouge à mon goût, mais en dehors de sa couleur je le trouve très beau. Et les zébrures de la poudre sont véritablement magnifiques, et c’est ça qui m’a fait l’acheter, sans même essayer sur ma main avant.
Bande 3

Les ombres à paupières :  Monochrome et multichrome de chez Biguine Make Up & colorful de chez Sephora

Le monochrome Shiny Black de chez Beguine      
Le multichrome Ultra Chocolate de chez Beguine
Le colorful pailleté Desert Dune de chez Sephora 

 

J’en ai sélectionné 3 parmi mes favorites. J’admets que ces 3 là, je ne les porte pas tous tous les jours à tour de rôle, d’ailleurs parfois même je n’en porte pas du tout. Les eyeshadows c’était mon commencement, quand j’avais 12 ans je les piquais dans l’armoire de ma maman, et je partais à l’école avec. Rien d’autre, pas de mascara, rien. Juste l’ombre à paupière. J’ai honte quand je revois les photos, c’était affreux. Progressivement, j’ai eu quand même pas mal de phases, mais depuis quelques temps je suis quand même à une étape où j’allège mon maquillage. Elle se fout de nous ? Vous allez vous dire. Elle sélectionne un noir et un marron-prune, MAIS elle fait plus léger ?! Eh bah oui. C’est pas tant la couleur qui compte, c’est le coup de pinceau. Et ça depuis mes 12 ans j’ai quand même eu le temps de l’affiner !

Le Shiny Black est une véritable BOMBE. J’en raffole. Je le mets tout le temps pour mes smoky, il est à la fois profond, pénétrant et très lumineux.
Le Ultra Chocolate, je sais pas trop pourquoi ils l’ont appelé comme ça. Moi je le vois vraiment violet prune, mais après tout peut-être que je suis daltonienne … Bien que ce soit généralement les garçons qui ont cette pathologie. Mais en prune ça me plait bien mieux ! C’est LA couleur idéale pour les yeux marrons et les yeux verts avec le cuivré. Du coup j’attends avec grande impatience de trouver la palette parfaite avec ces deux couleurs, pigmentées et dosées comme je le souhaite. Encore une couleur à porter avec modération on est d’accord, faut y aller léger sur le pinceau, accentuer la profondeur de la couleur surtout sur le coin externe de l’oeil, et préférentiellement pour les soirées. #faitescequejedismaispascequejefais moi je mets ces deux couleurs en pleine journée aussi…
Le Desert Dune est un pailleté de chez Sephora, et comme Sephora propose toujours une variété de couleurs phénoménale (ombres à paupières, vernis, rouges à lèvres …), bah ça n’a pas loupé j’ai craqué. J’utilise ce beige pailleté quand je ne mets rien d’autre sur ma paupière, du coup ça l’habille quand même, ça capte la lumière et c’est parfait avec une pointe de mascara. Sinon je l’ai aussi version non pailletée, qui se fond parfaitement avec la couleur de ma paupière et qui du coup me sert de base.
Bande 3

L’eye-liner : Le Cake de chez Peggy Sage

Couleur noire          

 

 

Je sais pas si vous connaissez les eyeliner cakes. Je trouve que c’est vraiment l’idéal pour faire son trait facilement. J’en ai essayé énormément, en pinceau, en feutre, de plein de marques différentes. J’ai varié l’eyeliner avec les khôls aussi, pour faire mon trait. Les khôls gras sont CA-NONS ça donne un regard très profond, très mystérieux. Ceci dit attention, à ne pas appliquer sur tous les yeux … J’ai les yeux presque noirs donc ça fait arabisant sur moi (aaaah c’est peut être pour ça qu’on m’attribuait des origines maghrébines …), mais sur des yeux bleus je ne conseille pas, ou alors encore une fois avec vraiment beaucoup de parcimonie, de légèreté et de finesse. Sinon on tombe vite dans le vulgaire.
En tout cas, Peggy Sage est une marque professionnelle que je connais sans trop connaître. J’ai commencé à utiliser un cake que j’avais trouvé chez Monoprix il y a longtemps et c’était le gros coup de coeur. Malheureusement impossible de le retrouver, et il n’y a que chez Peggy Sage que j’en ai chopé un. Je n’en suis pas déçue, loin de là. Ils tiennent vraiment longtemps dans le temps, le petit pot en photo c’en est un que j’ai acheté il y a environ 4 ans et demi ET OUI il est encore là, et j’ai de la marge avant d’en racheter. Pourtant je peux vous dire que j’en applique quasiment tous les jours.
Mais comment ça s’applique, cette petite chose merveilleuse ? Je mouille mon pinceau biseauté dans une petite goutte (parfois sous un gros jet de robinet quand je suis pas réveillée, étonnamment je ne me mets quand même pas le pinceau dans l’oeil après ça). C’est tout simple. L’avantage avec cette technique, c’est que le pinceau biseauté nous permet de gérer nous-mêmes la largeur du trait, et que la pointe permet de faire un oeil de biche eaaaasyyyy. Par contre petit bémol, quand il y a trop d’eau (merci le gros jet des yeux collés quand t’es pas douée), la matière n’accroche pas assez sur le pinceau et sur l’oeil, donc obligé d’attendre que ça sèche un peu avant de faire son trait.
La double utilisation. Comme c’est au final une poudre compacte, c’est possible de l’appliquer en ombre à paupière (noir mate au final) avec un pinceau prévu à cet effet. Ca m’a dépannée bien des fois !
Gros THUMB UP pour ce produit qui est vraiment un classique et un intemporel de ma trousse de maquillage. Il me suivra toute ma vie c’est certain ! Enfin du moins tant que j’appliquerai de l’eyeliner.
 
Bande 3

Le mascara : Le Volume Elixir de chez Yves Rocher

 

 

Je suis toujours réticente à changer de mascara. Je sais pas trop pour quelles raisons mais globalement je peine à être satisfaite. Que ce soit la forme de la brosse, la facilité d’application, le rendu (pâteux, ou presque inexistant …), ou la fonction qui lui est due, quand j’en trouve un bien je ne veux plus le lâcher.
J’en utilisais un génial de chez Yves Rocher, et aux alentours de Noël, je n’avais plus rien. Ah non mais alors là par contre je suis pas d’accord, jamais je sors sans mascara ! Malheur. Rupture de stock chez Yves Rocher. Dans tous les magasins. Malheur Malheur. Poisse poisse. Ah bah oui, changement de packaging blablabla, donc la prochaine commande arrive dans une semaine. Non en fait deux. Visiblement un mois au final … Je me suis rabattue sur un autre en faisant une grimace que je n’ai pas cachée à la vendeuse (la pauvre … suis pas toujours une cliente facile).
Du coup ça fait maintenant plusieurs mois que je l’utilise, et j’en suis ravie. Elixir porte bien son nom ! Et pour cause, un soin aux peptides d’hibiscus est intégré au mascara pour permettre de renforcer et de réparer les cils. On aime. Son application est du coup très agréable, très douce, rien n’accroche, les cils sont bien séparés directement. J’ai le recul aujourd’hui pour pouvoir dire qu’au quotidien, mes cils n’ont jamais été aussi beaux. Normalement j’en perds plein, je me réveille certains matins avec des trous. Problème résolu. Le soin protège vraiment, et je n’applique même plus (ou très rarement, quand j’y pense) d’huile de ricin. Avant je le faisais parce qu’au réveil, mes cils étaient souples et plus facilement malléables. C’est toujours le cas évidemment, mais je n’en ai plus autant le besoin, puisqu’avec ce mascara les cils sont automatiquement souples et malléables.
Bande 3

Le crayon à sourcils : L’Eyebrow pencil Precision de chez Kiko Milano

Teinte 04

 

 

 Misère, misère. Quelle difficulté j’ai à chaque fois pour trouver la bonne couleur … L’effet plâtre et artificiel non merci, et pourtant je me le suis coltiné longtemps. Mais en même temps cocotte tu peux t’en prendre qu’à toi même, quelle idée d’acheter son maquillage en grande surface, où tu n’as même pas un testeur à disposition ! Avant c’était impensable pour moi de maquiller les sourcils. Maintenant je ne peux plus m’en passer, ça dessine quand même bien le regard, et ça l’intensifie, même si bien sûr comme d’habitude il ne faut pas trop en faire.
Mais problème, ça faisait toujours trop marron. Bref, résolution : je vais dans un vrai magasin. J’aurais pu tester le sourcil-bar de chez Sephora, mais finalement Kiko était sur mon chemin. Et au final cette marque je l’aime bien ! Tout ce que j’ai essayé de chez eux m’a satisfait. Sans trop écouter la vendeuse qui était peinturlurée comme pas deux, j’ai suivi mon instinct sur le choix de la couleur et j’ai opté pour un marron tirant un peu sur le gris.
Le crayon est tout fin, donc le taille-crayon est fourni avec. C’est plutôt cool je trouve, j’en ai eu des crayons fins mais fallait se débrouiller … La brosse est intégrée dedans, obviously mais quand même c’est tant mieux. Le seul problème avec le fait que le crayon soit si fin, c’est que certes il dessine finement la queue du sourcil, mais il rapetisse très vite à force de le tailler tous les 2 jours … Sinon bon produit, qui a refait mon visage avec simplicité et efficacité !
 Bande 3

Voilà mes chats

Vous avez connaissance de mes essentiels beauté, last but not least. Aujourd’hui ils me conviennent sans regret. Mais j’en changerai sûrement un jour, juste pour le plaisir de renouveler, et je ne manquerai pas de vous faire un nouvel article le cas échéant !
J’espère que cet article vous a plu, qu’il va vous inspirer sur vos propres achats. N’hésitez pas à me faire des retours si vous craquez vous aussi, et j’attends vos petits commentaires pour me dire si ça vous a plu !

– Xoxo

 

Bande 4
 
Publicités

4 commentaires sur « [MAKE UP] Essentials »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s