Le petit body à pois

Coucou les petits loups !

Voilà un article qui me tenait à coeur. Bon je ne voudrais pas choquer les esprits prudes alors je préfère prévenir maintenant que c’est de la /!\ LINGERIE /!\. Oui de la lingerie. J’ai bien mis ça en majuscules gras souligné, on sait jamais : vous avez un gros warning d’allumé ! Comme ça vous pouvez arrêtez la lecture ici si ça peut éviter de déclencher chez vous une violente angoisse castration, ou je ne sais quel autre concept purement psychanalytique. Je ne voudrais pas provoquer dans vos esprits un trou-matisme (jeu de mots d’un de mes chers profs que j’affectionne – le jeu de mots hein) à la vue des photos qui vont suivre. Bon je m’égare. Maintenant que j’ai pris des précautions, on peut y aller ? #Bigsmile

Bon, c’est vrai que le dénudé, c’est le genre de choses que je n’ai pas trop envie de présenter dans mon activité de blog, mais bon la lingerie c’est quand même un peu de la mode cocooning… On est d’accord ou vous me suivez pas du tout dans cette idée ?
Bref je nourris une véritable passion pour la lingerie, les body, la dentelle … Pourquoi ? C’est vrai que certains pourraient penser que franchement, au quotidien, la lingerie elle ne se voit pas spécialement. Soirée coquine avec Monsieur mise à part, quand on passe les 3/4 de notre journée assis sur une chaise à écouter un prof on s’en fiche un peu des froufrous-dentelle-petits noeu-noeuds. Dans ce cas autant opter pour la bonne culotte en coton pas sexy mais teeeellement confortable ! Et bien moi je dis non. (Enfin j’admets, parfois siHumeur lunatique quand tu nous tiens). L’image que l’on a de soi, bien que souvent la confusion demeure, est la plus importante. On a tous tendance à projeter des choses sur les autres, qui en réalité viennent de nous. On tombe dans des quiproquos et des conflits à n’en plus finir, parce que les incompréhensions font loi. Alors justement, prendre soin de son corps est la première étape pour valoriser son image. Se sentir bien dans sa peau c’est par extension se sentir bien avec les autres. La lingerie est l’élément de notre penderie mesdames, qui est le plus en contact avec notre peau, et plus conceptuellement, avec notre Moi intérieur. C’est la première « barrière » qui nous sépare des autres, et donc c’est également celle qui est le plus relié à notre intimité. Soigner cette première barrière, c’est poser des bases adéquates pour une perception méliorative de soi-même. Et donc c’est également favoriser son aisance au cours de la journée.
Et puis c’est quand même un peu mignon non ?

 

 

 

Pour cette collaboration, j’ai voulu avec le photographe créer une ambiance intimiste de lâcher-prise et de détente. Les trois premières photos ont été traitées par moi et non par lui (exigences obligent dans ce domaine, alors je précise !). En revanche la dernière photo est entièrement la sienne dans les choix de traitement.
Photographe : JPM Photographie
Publicités

6 commentaires sur « Le petit body à pois »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s